Les mobilisations pour les AESH dans la presse

Les mobilisations pour les AESH dans la presse

2019-02-06T20:44:54+00:006 février 2019|Catégories : VU DANS LA PRESSE|Mots-clés : |

La FSU et ses syndicats était partie prenante des mobilisations à Carcassonne et Narbonne pour la reconnaissance professionnelle des AESH.

L’Indépendant a consacré un article à la manifestation de Carcassonne.

Ce mercredi, les accompagnants d’élèves en situation de handicap se sont mobilisés devant la direction des services départementaux de l’éducation nationale pour demander de meilleures conditions de travail et une reconnaissance de leur statut.

A temps partiel forcé, recrutés avec des contrats précaires, les accompagnants d’élèves en situation de handicap (AESH) se sont réunis devant la direction des services départementaux de l’éducation nationale ce mercredi, à l’appel des organisations syndicales*. « Le but de notre action est de faire connaître les AESH et leurs conditions de travail », explique Patrick Borde pour le FSU. […]

Un article a également été consacré à la manifestation de Narbonne.

A Narbonne, une cinquantaine de manifestants se sont réunis devant la permanence du député Alain Perea, actuellement à Paris. A l’issue du rassemblement, ils ont remis leurs revendications à l’attaché parlementaire Romain Prax​​​​​​.

Le ministère de l’Education nationale et le secrétariat d’Etat chargé des personnes handicapées ont lancé, en octobre dernier, une concertation sur l’école inclusive dont un pan concerne l’avenir du métier d’accompagnant. Et visiblement, les premières pistes lancées pour les accompagnants des élèves en situation de handicap sont loin de correspondre aux attentes des syndicats. « Surtout aux milliers de ces personnels précaires qui subissent de plein fouet des conditions de travail dégradées, des temps incomplets, des salaires bas, une absence de reconnaissance professionnelle, qui les conduisent souvent à renoncer à leur emploi », insistent Jean-Louis Burgat, Dominique Blanch et Francis Schroeder de la FSU. « C’est pourquoi nous sommes dans l’attente de mesures fortes qui bénéficieraient à la fois aux personnels, aux élèves accompagnés et à l’ensemble de l’école. »

Regardez l’interview de Jean-Louis Burgat et Odile Toïgo en vidéo.