La FSU a envoyé un courrier au Président et aux membres du gouvernement dans la suite de son communiqué de presse, suite au décès en service d’une conseillère en économie sociale et familiale.

Les camarades siégeant pour la FSU au Haut Conseil du Travail Social, instance de concertation placée auprès du ministère de la santé, y sont intervenus pour exiger qu’à minima un hommage institutionnel lui soit rendu.

Il s’agit d’une affaire qui secoue beaucoup les travailleuses sociales et travailleurs sociaux mais qui est ignorée par le gouvernement et ne perce pas le mur médiatique, signe de mépris contre lequel la FSU doit s’élever de toutes ses forces.

 

PageWeb (1)

 

Le mercredi 12 mai 2021, Audrey ADAM Conseillère en économie sociale et familiale relevant des effectifs du Département de l’AUBE est décédée dans l’exercice de ses fonctions, tuée lors d’une visite à domicile dans le cadre d’un accompagnement professionnel personnalisé.
Une marche blanche est organisée ce samedi 22 mai à MERGEY lieu de résidence d’Audrey ADAM.
La FSU appelle à participer à cette marche, sans drapeaux ni signes syndicaux. Elle continue de demander qu’un hommage national soit rendu à cette fonctionnaire territoriale qui a payé de sa vie son engagement au service de l’intérêt général à l’instar des hommages rendus à nos collègues du Ministère de l’Education Nationale et du Ministère de l’Intérieur.