L’Unitaire 11 - n°126 - avril / juin 2017

vendredi 30 juin 2017
par  prof
popularité : 95%

L’ ÉDITO

La journée de mobilisation du 1er mai à Narbonne et Carcassonne a été l’occasion de rappeler à quel point la lutte sociale reste essentielle aujourd’hui, tout comme elle l’était déjà en 1884 lorsque les syndicats américains ont lancé le « moving day ». En France, cette journée internationale des travailleurs est un temps fort de l’action sociale et syndicale depuis 1889.

Les politiques menées par les gouvernements successifs ont aggravé la précarité des salariés et creusé les fractures de notre société : réformes des retraites, affaiblissement des services publics par les différentes réformes successives, attaques contre la sécurité sociale, baisse du pouvoir d’achat…

Dans le contexte des élections de ce printemps, et alors que le Front National a continué sa progression, une nouvelle période s’ouvre sur la base de recompositions politiques diverses.
La ligne très libérale du Président de la République et de son premier ministre - issu de LR ! - ne répond pas aux enjeux économiques et sociaux et va impacter les conditions de travail.
Face à cette situation, la responsabilité du mouvement syndical, et donc celle de la FSU, est importante.
Il s’agit plus que jamais d’offrir des espaces permettant de rassembler largement les salariés, les jeunes, les chômeurs et les retraités pour débattre des enjeux de ce nouveau quinquennat, construire des perspectives d’avenir et travailler à la construction, dans l’unité la plus large possible, des expressions et actions qui seraient rendues nécessaires par les choix du gouvernement comme une nouvelle baisse des dépenses publiques, les 120 000 suppressions de postes dans la fonction publique, le rétablissement de la journée de carence, une loi Travail 2, la réforme de l’Unedic, une nouvelle dégradation du système des retraites…
La FSU réaffirme que rien ne se fait sans les personnels. Elle s’engage à en faire les acteurs pour la conquête des transformations sociales nécessaires de leurs métiers et pour conquérir de nouveaux droits.
Enfin, la FSU dénonce la volonté du gouvernement de vouloir gouverner par ordonnances. Cela constituerait un affaiblissement démocratique alors que la situation du pays exige un haut niveau de démocratie.

Delphine BEN YOUSSEF et Hélène MAILLOT


Documents joints

L'Unitaire 11 n°126

Contact

FSU Carcassonne
22 bis Boulevard de Varsovie
11000 CARCASSONNE
Tél : 04 68 25 54 23
Mél : fsu11@fsu.fr


FSU Narbonne
13 rue des 3 moulins
11100 NARBONNE
Tél : 04 68 32 07 99

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2017

 

<<

Août

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois